Le_jardin_devaste.jpgEn 114 chapitres très courts - parfois une ligne - Jorge Volpi nous plonge avec un talent hors norme dans l’histoire de l’Humanité tout entière.

Il utilise le conte à l’orientale pour raconter l’histoire de Leila qui vit la cruelle réalité de la guerre irakienne. Leila cherche ses deux frères survivants dans Bagdad, fortifié par les Américains, et qui ont tué au début de la guerre son mari, sa fille et son père.
Jorge Volpi utilise le feuilleton à l’occidentale pour narrer la vie sans relief du narrateur, sans intérêt car comme dans tout feuilleton, il est déchiré entre ses maîtresses et ne sait comment s’en rapprocher ou s’en éloigner. Enfin, l’universitaire qu’il est, se demande comment rendre un article dans les délais prévus. Que de problèmes...
La maîtrise de la construction rend le récit haletant. La brièveté des phrases percute à chaque instant et l’on regrette mille fois d’arriver à la fin.

Le jardin dévasté
Jorge Volpi
Le Seuil, 2009.
Coll. Cadre vert
(Mexique).
LIBRAIRE

Pour commander ce livre, cliquer sur ce lien :

Commander sur fnac.com